[Fedora] Gestion des paquetages

19 Sep. 2010
Auteur : roudoudou
Responsable : paulriluma
Score ( voter ) :
Connexes : Même auteur | Même responsable | Historique
Sous Fedora, le logiciel chargé de faciliter l'installation et la désinstallation d'un logiciel est rpm créé par la société RedHat. RPM prend en charge un type particulier de paquetages que l'on appelle simplement des paquetages rpm. Ils sont l'équivalent des .exe que l'on trouve sous MS Windows. Cependant l'utilisation de rpm n'est pas très conviviale notamment du fait qu'il ne prend pas en charge l'installation/désinstallation automatique des dépendances d'un logiciel. Nous verrons que yum, livré par défaut, et apt-rpm permettent de pallier cette limitation de rpm, tout en se basant sur lui tout de même.

1. Les dépôts rpm distants

Les paquetages rpm que yum et apt-rpm vous installent automatiquement se trouvent sur ce que l'on appelle des dépôts (distant) de paquetages. Ces dépôts distants sont hébergés sur 2 types de serveurs : À noter que parfois chacun de ces serveurs peut proposer un paquetage d'une même version d'un logiciel. En attendant une jonction de ces projets, à vous de choisir le serveur et donc le "packager" qui a votre préférence. Septembre 2010 : documentation récente concernant YUM et les dépots de sources se reporter au site de documentation de Fedora : Les dépôts de sources pour Fedora Sur les serveurs officiels et sur certains serveurs officieux, les paquetages proposés sont répartis dans 3 types de dépôts selon leur "qualité de fabrication". Ainsi : À ces dépôts s'ajoutent uniquement sur les serveurs officiels, les dépôts de mise à jour critique qui se divisent en 2 catégories : S'agissant des mises à jour, nous passerons par l'outil d'installation des mises à jour dédié à savoir up2date et son fichier de configuration /etc/sysconfig/rhn/sources. Et enfin toujours sur les serveurs officiels, on trouve un dernier dépôt :

2. Gestion des paquetages avec yum

L'intégration de Yum dans Fedora permet de combler ce qui faisait cruellement défaut à son ainée la disribution RedHat: un gestionnaire de paquetages évolué gérant les dépendances. Quézako? Disons que vous voulez installer le logiciel X. Cependant il se trouve qu'il ne peut fonctionner sans les logiciels Y et Z. RPM refusera l'installation de X en vous signalant ce problème de dépendance. Yum et apt-rpm en revanche, vous proposeront d'installer automatiquement les logiciels Y et Z en même temps que le logiciel X.

2.1 Configuration de yum

La configuration de Yum se fait au travers du seul fichier texte /etc/yum.conf. Ce fichier se divise en 2 grandes sections : Voici la section serveur de notre /etc/yum.conf sachant que nous avons conservé la section principale livrée par défaut. Dans l'exemple de configuration qui suit, nous nous sommes limités à indiquer; en plus du dépôt os du serveur officiel (pour éviter de jongler avec les CD :), les serveurs livna et Fedora us. Prudent, nous n'utilisons sur ces serveurs que les dépôts stables et testing. N'hésitez pas à rajouter d'autres serveurs et d'autres déptos à votre fichier /etc/yum.conf si vous le souhaitez.
[base]
name=Fedora Core $releasever - $basearch - Base
baseurl=http://fr2.rpmfind.net/linux/fedora/core/$releasever/$basearch/os
gpgcheck=1

[fedora-stable-fc1]
name = fedora core stable
baseurl=http://download.fedora.us/fedora/fedora/$releasever/$basearch/yum/stable
gpgcheck=1

[fedora-testing-fc1]
name= fedora core testing
baseurl=http://download.fedora.us/fedora/fedora/$releasever/$basearch/yum/testing
gpgcheck=1

[livna-stable]
name=Livna.org Fedora Compatible Packages (stable)
baseurl= http://rpm.livna.org/fedora/$releasever/$basearch/yum/stable
gpgcheck=1

[livna-testing]
name=Livna.org Fedora Compatible Packages (testing)
baseurl=http://rpm.livna.org/fedora/$releasever/$basearch/yum/testing
gpgcheck=1

[freshrpms]
name=Fedora Linux $releasever - $basearch - freshrpms
baseurl=http://ayo.freshrpms.net/fedora/linux/$releasever/$basearch/freshrpms
gpgcheck=1

[macromedia.mplug.org]
name=macromedia.mplug.org - Flash Plugin
baseurl=http://macromedia.mplug.org/apt/fedora/$releasever
#gpgcheck=1

Avant de pouvoir utiliser les paquetages de ces dépôts en toute sécurité, nous devons installer les clés GPG des serveurs que nous allons utiliser. Pour l'exemple ci-dessus, on va donc installer les clés des serveurs livna, fedora us et freshrpms.

2.2 Utilisation de yum

L'utilisation de Yum est restreinte à la ligne de commande puisqu'il ne possède pas d'interface graphique pour le piloter. Les commandes ci-dessous doivent donc être tapées dans un terminal et sans le signe "#" qui n'est présent ici que pour indiquer qu'il faut les taper sous l'identité root.

2.2.1 Installation de paquetages

2.2.2 Désinstallation de paquetages

2.2.3 Liste des mises à jour disponibles :

# yum check-update

2.2.4 Mise à jour :

2.2.5 Liste

2.2.6 Informations détaillées sur ...

Il suffit de reprendre les lignes du paragraphe [url=]2.1.5[/url] et de remplacer yum list par yum info.

2.2.7 Quel paquetage fournit...

Exemple :le fichier libgstcontrol-0.6.so.0
# yum provides /usr/lib/libgstcontrol-0.6.so.0
Réponse: gstreamer-0.6.3-1

2.2.8 Faire le ménage en vidant

3. Apt-rpm :

Pour finir sur la gestion avancée des dépendances des rpms, sachez qu'il existe apt-rpm. Comme yum, apt-rpm télécharge et installe automatiquement le paquetage demandé ainsi que toutes ses dépendances depuis l'un des dépôts de paquetage rpm que vous avez indiqué dans son fichier de configuration. APT (Advanced Package Tool) est l'outil Debian permettant de gérer efficacement les dépendances sur les .deb. Conectiva Linux a effectué un portage de ce dernier pour les rpms et l'a appelé apt-rpm. Il a été adopté depuis par d'autres distributions basés sur rpm dont notamment Fedora.

3.1 Installation de apt-rpm :

Apt-rpm n'est pas livré avec Fedora mais son installation est aisée :

3.2 Configuration de apt-rpm :

Il s'agit principalement d'indiquer dans le fichier /etc/apt/sources.list les adresses internets des dépôts de paquetages que vous souhaitez utiliser. Voici une configuration strictement identique a celle de yum:
#Depot os et updates pour Fedora Core 1 sur mirroir fedora
rpm ftp://apt-rpm.tuxfamily.org/apt fedora/1/i386 os updates

# Depot freshrpms pour Fedora Core 1 sur serveur # FRESHRPMS
rpm http://ayo.freshrpms.net fedora/linux/1/i386 freshrpms

#Depot stable et testing pour Fedora Core 1 sur server Fedora US
rpm http://download.fedora.us/fedora fedora/1/i386 stable testing

#Depot stable et testing pour Fedora Core 1 sur serveur livna
rpm http://rpm.livna.org/ fedora/1/i386 stable testing

#Depot plugin flash pour Fedora Core 1
rpm http://macromedia.rediris.es/apt fedora/1 macromedia
Il ne reste plus qu'à mettre à jour nos listes de paquetages avec un :
# apt-get update

3.3 Utilisation de apt-rpm via synaptic:

À l'inverse de yum, apt-rpm dispose avec synaptic d'une interface graphique très conviviale pour le piloter. Synaptic est disponible dans tout bon dépôt de paquetage pour Fedora tel que le dépôt stable du serveur Fedora us par exemple. L'installation de synaptic via yum ou apt-rpm se résume alors à:
# yum install synaptic
ou
# apt-get install synaptic

3.4 Utilisation de apt-rpm en ligne de commande :

Voici les principales commandes:

4. Gestion des paquetages en lignes de commandes :

Comme nous l'avons dit, yum et apt-rpm sont des outils qui s'ajoutent au système de gestion de paquetages rpm, dont ils pallient certaines lacunes, pour faciliter l'installation/désinstallation de logiciel sur votre distribution Fedora. Il est donc toujours possible de n'utiliser que le logiciel rpm pour gérer les paquetages même si cela risque de compliquer un peu votre travail compte tenu de la question des dépendances. Voici un résumé des principales commandes de rpm, à taper dans un terminal donc: Selon votre processeur, i686 pourrait être remplacé par : athlon, i386, i486, i586, ou noarch

5. Gestion des paquetages en mode graphique :

Il existe un dernier outil qui permet de gérer l'installation/désinstallation des paquetages : redhat-package-manager. Il s'agit de l'interface graphique que vous avez découvert lors de l'installation de Fedora pour choisir les logiciels que vous vouliez installer. On peut le considérer comme une interface graphique à rpm, sans gestion des dépendances donc, qui peut-être utile pour installer depuis vos CD fedora un groupe de paquetages. Il n'a pas notre préférence mais vous pouvez vous faire votre propre idée en le lançant depuis Menu Principal -> Paramètres de Systèmes -> Gestion des paquetages.